les conditions et les modalités du bénéfice du statut d’opérateur économique agréé

April 27, 2020

douane algeriene




les conditions et les modalités du bénéfice du statut d’opérateur économique agréé ainsi que les mesures de facilitations qui lui sont accordées au dédouanement.

Conditions d’octroi de l’agrément et les facilitations accordées

    Le statut dopérateur économique agréé est accordé à tout opérateur économique :
-          établi en Algérie, personne physique ou morale,
-          exerçant des activités d’importation ou d’exportation et intervenant dans les domaines de production de biens ou de services ;
 sans antécédents relevés, durant les trois (3) dernières années écoulées, à son encontre, à l’encontre de ses représentants légaux, ses cadres dirigeants ou ses principaux associés, avec les administrations, douanière, fiscale, du commerce, du travail et de la sécurité sociale et avec les autres institutions concernées par l’encadrement du commerce extérieur ;
-  qui n’est pas en état de faillite, de liquidation, de cessation d’activité, de règlement judiciaire ou de concordat ;
- ne faisant pas l’objet d’une procédure de déclaration de faillite, de liquidation, de cessation d’activité, de règlement judiciaire ou de concordat ;
-  justifiant de la solvabilité financière au cours des trois (3) dernières années.
Toutefois, les importateurs pour la revente en l’état peuvent prétendre au bénéfice du statut d’opérateur économique agréé, sur la base des critères fixés par le présent décret et selon les conditions et modalités fixées par un arrêté conjoint du ministre chargé des finances et du ministre chargé du commerce.

Les opérateurs économiques agréés bénéficient de facilitations au dédouanement, notamment :

-  la facilité d’accès aux procédures douanières simplifiées ;
-  la réduction du nombre de contrôles physiques et documentaires ;
- le traitement prioritaire des marchandises en cas de contrôle ;
-  l’orientation des marchandises, selon le cas, vers le circuit de dédouanement sans contrôle immédiat ou vers celui du contrôle documentaire, prévus à , code des douanes ;
-  le dédouanement à distance et la visite sur site.

Procédure d’obtention de l’agrément et audit de l’entreprise

  Pour bénéficier du statut dopérateur économique agréé, le candidat doit :
-a- formuler une demande auprès du bureau des douanes du ressort duquel dépend son activité principale :
- b- souscrire et satisfaire aux clauses du cahier des charges et répondre avec précision au questionnaire, dont les modèles-types sont joints respectivement en annexes I et II du présent décret.
-c - produire les documents ou copies des documents
ci-après, selon le cas :
-          le statut pour les personnes morales ;
-          l’extrait du registre du commerce ;
-          la carte d’immatriculation fiscale ;
-          le cahier des charges et le questionnaire ;
     -         tout document nécessaire à l’audit qu’effectuent les agents des douanes.
-            Le bureau des douanes sus-cité remet au demandeur un accusé de réception signé, portant un numéro d’ordre et une date de dépôt.
     Lorsque le dossier de demande dagrément est jugé recevable sur la forme, les services des douanes compétents procèdent à une vérification en termes d’audit pendant un délai maximal de six (6) mois.
Si la demande est irrecevable dans la forme, un rejet motivé est notifié au demandeur dans un délai de un (1) mois à partir de la date du dépôt du dossier. A défaut, la demande est considérée recevable dans la forme.

 Laudit porte principalement sur la vérification des éléments ci-après :

—-  la pertinence des informations et des documents fournis ;
—-  les antécédents prévus à l’article 2 du présent décret.
      Si les résultats de laudit sont concluants, le statut d’opérateur économique agréé est accordé au demandeur, par décision du directeur général des douanes, suivant le modèle joint en annexe III du présent décret.

Validité de l’agrément, suspension et retrait

- La durée de validité de lagrément est de trois (3) ans.
- A la demande de l’opérateur agréé, la reconduction de l’agrément pour la même durée est soumise au respect des exigences du statut d’opérateur économique agréé prévues aux du présent décret.
- La demande doit être introduite six (6) mois avant l’expiration de la durée de validité de l’agrément.
       Les services des douanes compétents procèdent, durant cette période, à la vérification des conditions d’éligibilité au statut d’opérateur économique agréé, au moyen d’un audit de suivi.
-  Il est procédé, par décision du directeur général des douanes, à la suspension de l’agrément, pendant une durée ne dépassant pas six (6) mois,
dans les cas ci-après :
- non-respect par l’opérateur, durant la période d’agrément, des conditions citées aux alinéas 2, 4 et 5 de l’article 2 du présent décret ;
- manquement par l’opérateurs aux obligations prévues aux articles du cahier des charges annexé au présent décret ;
- poursuites judiciaires de l’opérateur pour des délits liés à son activité professionnelle ;
- à la demande expresse formulée par l’opérateur.
Toutefois, la suspension peut être prolongée pour le même délai si les poursuites judicaires demeurent pendantes.
-La suspension peut concerner la totalité ou une partie des facilitations accordées à l’opérateur et peut  être assortie dune demande de prise de mesures adéquates.
- La suspension n’a pas d’incidence sur les procédures douanières entamées avant la date de son prononcé et n’a pas d’effets automatiques sur les autorisations accordées sans référence à l’agrément.

Lagrément est rétabli au bénéficiaire :

—- si les motifs ayant présidé à sa suspension sont levés ;
—- à la demande de l’opérateur, si la suspension est intervenue à sa demande.

 Il est procédé au retrait de lagrément par décision du directeur général des douanes lorsque l’opérateur économique agréé :

—-  n’a pas respecté durant la période d’agrément les conditions citées aux alinéas 1 et 3 de l’article 2 du présent décret ;
  - n’a pas honoré ses engagements découlant des articles  du cahier des charges annexé au présent décret ;
—- n’a pas levé ou n’a levé que partiellement, au cours de la période de suspension de l’agrément, les motifs ayant conduit à son prononcé ;
—-  a fait l’objet d’une condamnation judiciaire ayant acquis la force de la chose jugée pour des délits liés à son activité professionnelle ;
 - en fait la demande.


ANNEXE I

CAHIER DES CHARGES-TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES

Le présent cahier des charges a pour objet de fixer les engagements et les obligations que doivent observer les opérateurs économiques pour bénéficier des facilitations pour le dédouanement de leurs marchandises.
Art. 2. L’opérateur économique s’engage au respect des obligations et engagements contenus dans le présent cahier des charges.
Art. 3. Lopérateur économique est tenu de désigner un représentant dûment mandaté pour le suivi du statut de l’opérateur économique agréé.
Art. 4. Lopérateur économique sengage sur la sincérité, l’exactitude et l’authenticité des informations et documents communiqués aux services des douanes accompagnant la demande de bénéfice du statut d’opérateur économique agréé.
Art. 5. La comptabilité de lopérateur économique doit être tenue au régime du réel conformément aux principes édictés par la législation applicable en la matière.
A défaut d’être tenue par un service propre à l’entreprise, la comptabilité est confiée à un cabinet comptable agréé.
Art. 6. Lopérateur économique doit disposer de conditions satisfaisantes d’archivage des documents et de protection des données.
Art. 7. Les documents comptables ainsi que toute la documentation commerciale et professionnelle doivent être mis à la disposition des agents des douanes, à la première réquisition, pour tout contrôle.
Art. 8. Lopérateur économique, à défaut de déclarer les marchandises en douane pour son propre compte, doit confier cette tâche à un ou à plusieurs commissionnaires en douane agréés et jouissant d’une expérience d’au moins de cinq (5) ans d’exercice.
Art. 9. Lopérateur économique sengage à ne pas utiliser les facilitations obtenues pour l’importation ou l’exportation de marchandises interdites ou de marchandises contrefaites. Lors de ses opérations de dédouanement, l’opérateur économique agréé doit veiller au respect des dispositions applicables au titre des réglementations particulières et à la présentation des documents exigibles en la matière.
Art. 10. Lopérateur économique sengage à utiliser les facilitations obtenues exclusivement pour ses propres opérations d’importation ou d’exportation et à ne pas les
utiliser pour des opérations de commerce extérieur d’autrui.
Art. 11. Lopérateur économique sengage à apporter toute l’assistance nécessaire aux services des douanes chargés d’effectuer des contrôles dans ses bureaux et locaux, par la mise à leur disposition de tous les documents requis et éventuellement des échantillons de marchandises réclamés lorsque celles-ci peuvent être présentées.
Toutes les demandes émanant des services des douanes pouvant porter sur des compléments d’information ou de tout autre document doivent être satisfaites sans délai.
Art. 12. Dans le cadre de lexercice de ses· activités, l’opérateur économique doit disposer d’infrastructures de stockage et de distribution appropriées, aménagées en fonction de la nature, du volume et des nécessités de stockage et de protection des marchandises, objet de ses activités, de manière qu’elles soient facilement contrôlables par les services des douanes.
Art. 13. Tout changement dans la situation de l’opérateur économique agréé ayant une incidence sur les conditions au vu desquelles il a obtenu cet agrément doit être signalé immédiatement aux services des douanes chargés du suivi de son dossier.
Fait à ................................ le ...........................................
Mention : lu et approuvé
Cachet et signature du représentant
légal du demandeur



ANNEXE II

QUESTIONNAIRE

(Décret exécutif  correspondant les conditions et les modalités du bénéfice du statut d’opérateur économique agréé en douane).
1 Nom ou raison sociale, ............................................
2 Adresse du siège social, ..........................................
3 Date et lieu de constitution de l’entreprise..................................................
4 Numéro et date de lextrait du registre de commerce ainsi que l’antenne l’ayant délivré .....................................................................
5 Adresse(s) de(s) (l) autre (s) lieu (x) dactivité.....................................................................................
6 Numéro didentification fiscale et inspection des impôts de rattachement ........................................................
7 Bureaux de dédouanement utilisés ..........................
8 Pays dimportation ou dexportation.........................
9 Nom, prénom, numéro de téléphone et de fax, adresse e-mail, du représentant désigné comme contact pour le suivi du statut avec la douane .................................................................
10 Secteurs dactivité..................................................
11 Régimes douaniers utilisés ....................................
12 Produits importés ou exportés................................
13 Modes de paiement utilisés pour le règlement des importations ou des exportations ………………………………….........................................
14 Banques domiciliataires ........................................
15 Lentreprise détient-elle un service propre de tenue de la comptabilité? Indiquer le régime de tenue de la comptabilité ........................................................................
16 Si lentreprise sous-traite sa comptabilité, indiquer le cabinet comptable retenu, son adresse, numéro de téléphone et de fax ainsi que le nombre de ses années d’expérience       …………………….......................................................
17 Le chiffre daffaires de chaque armée dexercice d’activité pour les trois dernières années ............................
18 Le nombre de déclarations en détail souscrites au cours de chacun des trois derniers exercices d’activité...............................................................................
19 Lentreprise exerce t-elle le dédouanement par ses propres services ? ................................................................
20 Si lentreprise fait recours à un ou plusieurs commissionnaires en douane, indiquer leurs noms ou raisons sociales, numéro d’agrément, adresses, numéros de téléphone et de fax ............................................................................................
21 Lentreprise a-t-elle déjà fait lobjet dun contentieux constaté par la douane? Si oui, indiquer les numéros de ces dossiers, le service les ayant établis et les faits réprimés ......................................................................
22 Lentreprise a-t- elle fait lobjet dun contentieux constaté par les services des impôts, du ministère du commerce ou, de la Banque d’Algérie ou ? Si oui indiquer les références de ces dossiers, les services les ayant relevés et les faits réprimés .................................................
     Nom, prénom et signature dun représentant légal du demandeur avec apposition du cachet de l’entreprise .........................................................................

 Date de signature ...................................................
————————


ANNEXE III

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES FINANCES

DIRECTION GENERALE DES DOUANES
DECISION D’OCTROI DU STATUT D’OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE EN DOUANE
Le directeur général des douanes,

    Vu la loi n° 79-07 du 21 juillet 1979, modifiée et complétée, portant code des douanes, notamment son article 89 ter ;
    Vu le décret présidentiel n° 2000-447 du 27 Ramadhan 1421 correspondant au 23 décembre 2000 portant ratification, avec réserve, du protocole d’amendement à la convention internationale pour la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers (Kyoto, 18 mai 1973), fait à Bruxelles le 26 juin 1999 ;
Vu le décret exécutif n° 12-93 du 8 Rabie Ethani 1433 correspondant au 1er mars 2012 fixant les conditions et les modalités du bénéfice du statut d’opérateur économique agréé en douane ;
Vu la demande introduite par l’entreprise .......................
Après souscription par le demandeur au cahier des charges prévu par le décret exécutif n° 12-93 du 8 Rabie Ethani 1433 correspondant au 1er mars 2012 fixant les conditions et les modalités du bénéfice du statut dopérateur économique agréé en douane ;
Décide :
Article 1er. Lentreprise désignée ci-après est bénéficiaire du statut d’opérateur économique agréé :
- « Nom ou raison sociale »
- « Adresse du siège social »
- « Numéro et date du registre de commerce »
- « Numéro d’identification fiscale ».
Art. 2. Les services des douanes sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de mettre en œouvre les facilitations douanières liées au statut d’opérateur économique agréé.
Art. 3. La présente décision sera publiée au bulletin officiel des douanes algériennes.

Le directeur général des douanes.














Artikel Terkait

Next Article
« Prev Post
Previous Article
Next Post »

Disqus
Tambahkan komentar Anda